Des créations, des livres et des accessoires pour célébrer Samhain / Halloween

Réflexion de la semaine 37

Bonjour à tous,


Ce mois-ci, j'utilise les jeux suivants : l'Oracle de la Déesse Sombrel'oracle des Reflets, l'oracle du petit enchanteur, et l'oracle d'halloween.

semaine 37 2020

Cette semaine, on reprend les bonnes habitudes de la réflexion de la semaine avec les couleurs de ma fête préférée, je ne pouvais pas manquer l'occasion et ça tombe plutôt bien puisqu'on nous parle justement de ce chemin sombre à arpenter pour le guérir.

Vous souvenez-vous, il y a quelques semaines, on nous invitait à redonner à la peur sa signification première ? Ici.
Et bien cette semaine, on nous propose de descendre dans les strates de celle-ci pour mieux l'accepter, l'embrasser et enfin oser sortir de notre prison de peur.
Nous sommes également invités à évaluer nos peurs du moment, les peurs que nous avons d'où viennent-elles ? De nous ? Des autres ? De la société ? De notre culture ? Et si elles viennent des autres, pourquoi nous les a-t-on transmise ? Par peur de notre pouvoir personnel et de notre potentiel peut-être... Et si elles viennent de nous de quoi a-t-on peur au fond ? De réussir peut-être ? De ne plus avoir à être plains, pauvre petite chose que nous sommes, ou bien encore d'aimer et d'être aimé réellement ?

Au-delà de nos peurs basiques liées à la survie et aux traumatismes, il serait souhaitable, disons... là, maintenant, tout de suite, de s'avouer ce qui se cache vraiment derrière nos peurs... Et peu importe qu'elle viennent des autres, nous les avons fait nôtres et, si au fond, c'est notre potentiel, notre capacité à réussir, notre capacité à aimer et à se faire aimer authentiquement, si au fond, c'était de devenir le vrai nous qui nous faisait vraiment le plus peur et qui, de fait, alimenterait toutes nos autres peurs périphériques ?

Pourtant que craint-on à réussir ? D'attirer l'attention de façon constructive et positive là où on l'attirait pour se faire plaindre ? De se faire aimer pour qui on est vraiment plutôt que d'aimer en victime et en bourreau ? De réaliser nos projets et nos désirs plutôt que de les rêver ?
Notre prison est-elle si confortable que l'on ne peut prendre la responsabilité d'en sortir ? Et si, aujourd'hui, on acceptait de sortir de nos cercles concentriques infernaux mais rentrer dans des cycles vertueux et porteurs ?

Voilà des questions importantes et qui font sens dans la démarche de se libérer du zombie que nous sommes devenus...

Je vous souhaite une merveilleuse semaine.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
icone coeur87 Conseil et accompagnement
Mon expérience, mon histoire et mon univers au service des vôtres
icone aide 87 A votre écoute
Le mardi de 9h à 12h au 07 64 12 98 03  ou par mail 7j/7
icone paiement-securise 97 Paiement 100% sécurisé
Commandez en toute sécurité
icone colis 77 Commandes bichonnées

Emballage soigné, expédition rapide

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,