Le tirage du mois de juin est en ligne

Réflexion de la semaine 03

Bonjour à tous,


Ce mois-ci, j'utilise les jeux suivants : L'oracle du Chaman MystiqueL'oracle Druidique des PlantesL' Oracle de Roumi et l'Oracle Lumin'Air.

semaine 03 2021

Cette semaine, on nous invite à comprendre que nous sommes des polygones faits d'une multitude de facettes ou des spirales faits d'une multitude de spires et que c'est le chaos de cette multitude qui fait de nous une unité. Vouloir privilégier nos ailes sans se servir de nos pattes ou vouloir couper nos ailes parce que nous avons des pattes est un non sens absolu. Le mal-être vient souvent du fait que nous voulons couper des parts de nous au lieu de les accepter... 

Prenons le pingouin, sur terre, il est plutôt pataud et on pourrait penser, en y regardant vite fait, que vraiment ce petit animal est mal conçu, mais, une fois qu'on comprend que sa démarche permet non seulement d'évoluer facilement sur la glace mais également de se déplacer en véhiculant son œuf protégé de sa couche de graisse, c'est une autre histoire... En le regardant toujours vite fait, on pourrait se dire "c'est quoi cet oiseau avec ces ailes, il ne peut même pas voler..." mais quand on le voit évoluer dans l'eau avec majesté, c'est une autre histoire n'est-ce pas ?

Le problème ne vient pas de comment nous sommes conçu, de quoi nous sommes composés, ni même de nos expériences, le problème vient souvent d'une vision tronquée qui nous empêche de voir clairement le pourquoi du comment. La plupart du temps nous sommes tellement fixé sur ce qui ne va pas qu'on ne voit même plus ce qui va et, encore moins, ce que l'on pourrait en faire. Dès lors, nous sommes persuadés de devoir nous amputer d'une partie de nous-mêmes et qu'il n'existe qu'un nombre restreint de choix. Autrement dit, au lieu de rester des polygones ou des spirales, nous souhaitons devenir des carrés et des ronds sans profondeur, amputés de tout ce qui fait de nous cette unité si riche et si particulière.

La semaine dernière on nous parlait de se prendre en main, de se sauver soi-même en étant responsable mais si notre responsabilité première n'était pas justement d'accepter d'être une spirale ou un polygone et de ne pas être un oiseau comme les autres ? Parce que pour rappel, ce n'est pas parce que les autres s'amputent qu'ils l'acceptent ou le vivent bien, ils font semblant, ils jouent un rôle et, les voyant faire, on se dit qu'on doit faire pareil et, d'apparence en apparence, on entretient un mouvement global d'amputation du soi... Pour qui ? Pour quoi ? Par imitation ?

Et si on prenait la hauteur nécessaire pour voir que, nous, petits polygones et petites spirales, nous nous incluons dans un monde lui-même à multiples facettes, à multiples polarités et à multiples dimensions ? Et si l'origine de toutes nos souffrances était aussi la clé de toutes nos guérisons ? Et si le fait d'avoir côtoyer autant de gens en souffrance d'avoir été amputés était la synergie nécessaire pour nous montrer la voie de notre libération personnelle ? Et si on acceptait que nous avons une facette qui va bien avec la société, une facette qui s'y oppose ? et  si on arrivait à faire le lien entre les deux en alternant les périodes et les occasions de jouer avec l'une et l'autre ? Et si on se servait de l'intelligence de notre forme imparfaite dans le détail pour en faire une superbe unité plyvalente dans le global ?

Un coeur, pris comme ça, c'est juste une simple pompe après tout mais, un coeur plus système veineux, ça devient vachement intéressant... Incluons-y les poumons et les organes nourris en oxygène alors là ça devient vraiment fascinant et efficace... Détachons notre vision de nos blessures, regardons le puzzle dans son ensemble, considérons ce que les autres nous apportent dans les blessures et les conflits autant que dans la paix et la joie, alors seulement d'autres voies apparaitront dans notre champ de vision...

A aucun moment, il n'est question de nier ce qu'on a vécu mais, de la même façon, il ne faut pas en venir à nier qui l'on est à cause de nos blessures et c'est seulement en détachant notre regard obsessionnel pour ces dernières que nous arriverons à nous voir et à nous accepter dans notre complexité et, surtout, à voir trouver et comprendre comment les guérir.

Je vous souhaite une merveilleuse journée.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
icone coeur87 Conseil et accompagnement
Mon expérience, mon histoire et mon univers au service des vôtres
icone aide 87 A votre écoute
Le mardi de 9h à 12h au 07 64 12 98 03  ou par mail 7j/7
icone paiement-securise 97 Paiement 100% sécurisé
Commandez en toute sécurité
icone colis 77 Commandes bichonnées

Emballage soigné, expédition rapide

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,